Enjeux eau

Etat de l’eau en Méditerranée

Page de garde du Rapport sur l'Etat de l'eau en Méditerannée-2020

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et le Plan Bleu1 ont récemment publié le rapport de l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée2. Ce rapport comprend des informations et données sur l’eau en Méditerranée qu’il faudrait avoir à l’esprit pour préparer l’avenir.

Kelly Fouchy, de l’équipe Watnowa, a contribué à l’élaboration de ce rapport dans le cadre d’une mission au Plan Bleu.

Nous reportons ici ce qu’il faut retenir sur les points concernant les données sur l’eau en Méditerranée.

Constat préoccupant sur l’état de l’eau en Méditerranée

  • L’empreinte en eau par habitant dans les pays méditerranéens est supérieure à la moyenne mondiale. Cela est notamment dû à une forte importation de biens et services.
  • Les quantités d’eau prélevées sont supérieures aux ressources en eau renouvelable disponible dans la plupart des pays du sud et de l’est de la Méditerranée. Les habitants font face à une situation de rareté (<1000m3/hab/an) ou pénurie (<500m3/hab/an) d’eau. En conséquence, le dessalement et la réutilisation des eaux grises se développent pour combler ce déficit. Tous les pays (nord inclus) sont touchés par des disparités locales et saisonnières.
  • Le réchauffement de la température moyenne de l’air est plus important en Méditerranée que la moyenne mondiale. Selon les prévisions, la température devrait augmenter de +2.2°C à l’horizon 2050. Les précipitations devraient elles diminuer de 10 à 30% en quantité, s’intensifier et devenir plus irrégulières.
  • Des progrès ont été faits au niveau des services d’alimentation en eau potable et d’assainissement. Cependant, les Objectifs de développement durable (ODD) ne sont pas encore atteints dans plusieurs pays. Certains pays n’ont toujours pas de système de suivi de l’utilisation de ces services.
  • Seulement 51% des masses d’eau, en moyenne, atteignent le bon état écologique sur 16 districts hydrographiques de la côte méditerranéenne.

Recommandations pour améliorer l’état de l’eau en Méditerranée

Que faire face à un tel constat ? Comment atténuer les effets du dérèglement climatique ?
Voici quelques recommandations issues du rapport :

  • Assurer la mise en œuvre effective des objectifs et engagements communs. L’ODD 6 vise à “Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable”. Cela inclut la protection de la qualité de l’eau et des écosystèmes aquatiques.
  • Promouvoir une transition vers une gestion durable des ressources. Investir dans l’économie bleue et circulaire, l’adaptation au changement climatique, la gestion efficace de la demande en eau, le développement de systèmes non-conventionnels.
  • Collaborer sur l’application de l’approche écosystémique (EcAp) définie comme “une stratégie pour la gestion intégrée des terres, des eaux et des ressources vivantes”. Pour ce faire, un suivi et une gestion des données communs à l’échelle des bassins versants est nécessaire.

En conclusion, la raréfaction des ressources en eau impose d’aller vers une gestion intégrée des ressources en eau dans les pays méditerranéens !

Pour une gestion plus fine des ressources en eau à l’échelle individuelle et collective

Notre mission, à Watnowa, est justement de permettre à chacun de devenir un maillon actif de cette gestion intégrée.

Nous pensons notamment qu’une connaissance plus fine des usages de l’eau permettrait une meilleure anticipation de la demande et de la consommation. Des régulations plus rapides et adaptées pourraient ainsi s’opérer à l’échelle des territoires.

Des données sur l’eau plus précises et actualisées représentent ainsi un enjeu de taille dans la bataille pour la lutte contre les effets du changement climatique.

Voulez-vous devenir un acteur de la protection de l’eau ? Voulez-vous savoir comment agir pour que collectivement nous ayons un impact réel et mesurable ?
Oui ? Nos services peuvent vous y aider. Alors, prenez quelques minutes pour les découvrir !

1 Le Plan Bleu est un centre régional pour la mise en œuvre du Plan d’action pour la Méditerranée du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PAM/PNUE).

2 Source : Programme des Nations Unies pour l’Environnement/Plan d’Action pour la Méditerranée et Plan Bleu (2020). Etat de l’Environnement et du Développement en Méditerranée : Messages clés. Nairobi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *